Aménager le sous-sol : les conseils d’un architecte d’intérieur

architecte d'intérieurVous souhaitez aménager votre sous-sol pour en faire une pièce à vivre supplémentaire ? Notre équipe d’architectes d’intérieur vous accompagne à toutes les étapes de votre projet pour respecter les normes de confort d’un lieu d’habitation. Vous l’aurez compris, la modification du sous-sol nécessite des précautions indispensables pour créer un endroit confortable et sans danger pour les habitants de la maison.

Rendre habitable un sous-sol : les points stratégiques à vérifier

Parce qu’il est enterré, le sous-sol n’est pas bien aéré et l’on y rencontre toujours des problèmes d’humidité. L’architecte d’intérieur va donc commencer par traiter la source de l’humidité en drainant l’eau du sol à l’extérieur, avant d’appliquer une barrière d’étanchéité sur la dalle en béton et les murs. Ensuite, il faudra isoler le sous-sol en traitant le sol et le mur pour limiter la création de ponts thermiques. Par exemple, des couches de plaques isolantes rigides seront appliquées au sol pour un sous-sol construit sur terre-plein, tandis que des panneaux de doublage constitués de plaque de plâtre et d’isolant viendront habiller les murs réguliers, alors qu’un isolant en laine sera plus approprié pour les murs irréguliers. Sur notre site architecte-interieur.be, vous pouvez avoir des visuels de nos précédentes réalisations pour vous donner une idée du résultat auquel vous pouvez vous attendre.

Le chauffage et la ventilation d’un sous-sol

Que ce soit pour créer une chambre supplémentaire, un bureau ou une salle de jeux, le sous-sol doit être équipé en chauffage. Et si les radiateurs électriques ne sont pas suffisants pour pallier au problème d’humidité, votre architecte d’intérieur pourra vous proposer l’utilisation des convecteurs pour assécher l’air. En ce qui concerne la ventilation, le sous-sol dispose rarement d’ouvertures suffisantes pour l’aérer. Pour y remédier, un système de ventilation mécanique contrôlée (VMC) sera utilisé pour gérer la circulation de l’air neuf et de l’air vicié. Cela est d’autant plus facile si vous disposez d’une bonne hauteur sous plafond qui vous permettra de dissimuler les gaines de ventilations avec des faux plafonds.

Aménagement d’un sous-sol : l’électricité et le système d’éclairage

amenagement sous-sol

En général, le sous-sol n’est pas équipé d’un réseau électrique et votre architecte d’intérieur va y remédier en se servant du tableau principal pour créer un deuxième tableau dans le sous-sol pour y placer les disjoncteurs et autres interrupteurs différentiels utilisés dans la nouvelle pièce à vivre. À partir de là, il va générer les nouveaux circuits pour le système de chauffage et d’éclairage. Et parce que les travaux prévoient l’installation d’un nouveau système d’isolation, il est possible d’opter pour une distribution électrique encastrée. Quant à l’éclairage de votre sous-sol, l’architecte d’intérieur commencera par étudier la pièce pour déterminer le nombre des appliques murales et l’emplacement des plafonniers pour que vous disposiez d’un éclairage confortable et adapté à l’utilisation finale de la pièce.

Laissez un commentaire