Le monte-escaliers

D’après une étude récente, 90% des accidents qui touchent les personnes âgées sont dues à des chutes. Ces chutes qui ont lieu bien souvent dans l’escalier pourraient être évitées grâce à la mise en place d’un système de monte-escalier qui permet ainsi d’offrir aux séniors la possibilité de rester chez eux.

Qu’est ce qu’un monte-escalier ?

Un monte escaliers est une aide technique destinée aux seniors, aux personnes privées de façon momentanée de leur mobilité à la suite d’une opération ou d’un accident, ou encore aux personnes en fauteuil roulant. Il s’agit d’un dispositif équipé d’un siège qui suit une rampe d’escalier et qui permet ainsi l’ascension de cette dernière. Cette rampe, appelée guide, rail ou tube peut être fixée a différents endroits ; que ce soit aux marches, au mur ou au plafond. 
L’installation d’un monte-escalier ThyssenKrupp Encasa par exemple, permet à ses utilisateurs de continuer à profiter en totalité de leur maison, sans se priver des étages.

monte escalier

Financer l’installation

Le coût d’installation d’un monte-escalier peut sembler rédhibitoire, il convient cependant de rappeler que des aides financières sont accessibles pour les usagers.

Un crédit d’impôts

Les systèmes destinés à favoriser l’autonomie des seniors ou des personnes à mobilité réduire peuvent bénéficier d’un  crédit d’impôt. Pour profiter de ces avantages il suffit de respecter des conditions :

  • l’installation doit-être effectuée dans la résidence principale (propriétaire ou locataire)
  • l’installation doit être réalisée par un professionnel (une entreprise)
  • la facture détaillée doit être jointe à la déclaration d’impôt.

Le montant de ce crédit d’impôt est valable durant 5 années consecutives, il est plafonné à 5 000 € pour une personne célibataire, veuve ou divorcée et 10 000 € pour un couple (plus 400 € par personne à charge).

Une TVA réduite

Le monte escalier peut bénéficier d’une TVA réduite quand :

  • l’achat et la pose du monte-escalier sont effectuées par un professionnel,
  • si l’appartement ou la maison (achevée depuis au moins 2 ans) font l’objet de travaux d’entretien, d’amélioration ou d’aménagement
  • les travaux sont réalisés par le locataire ou le propriétaire.

Des subventions

En complément du crédit d’impôt et de la TVA réduite, les personnes qui souhaitent installer un monte-escalier peuvent bénéficier de subventions des caisses de retraites ou encore de l’ANAH (Agence Nationale de l’Habitat). 

Laissez un commentaire