La maison du futur : à quoi ressemblera-t-elle ?

La maison du futur : à quoi ressemblera-t-elle ?

Nous évoluons et nos exigences évoluent avec nous. Ce qui est certain, c’est que nos attentes sont en hausse continue pour atteindre un niveau plus élevé de confort. De l’autre côté, la conjoncture actuelle, la flambée des prix de l’énergie, le réchauffement climatique, nous obligent à rectifier notre façon de penser, de consommer, et donc de concevoir. Outre l’aspect externe, c’est toute notre habitation qui va évoluer dans les prochaines années. L’arrivée des nouvelles technologies accentue l’écart entre la maison d’il y des dix ans de celle à présent. On imagine que la maison du futur diffèrera sur bien des aspects de la construction maison que nous connaissons actuellement. Essayons de nous projeter pour entrevoir comment elle sera dans 20 ou 30 ans.

La maison du futur : une maison ultra connectée

Aujourd’hui, faire construire sa maison est relatif à l’usage des technologies de l’information. Tout est dorénavant connecté, des portes d’entrée au frigo, ou encore au lave-linge. Les perspectives d’utilisation des NTIC sont infinies. Tout pourra être commandé à distance. Ce n’est pourtant pas de la paresse, il est surtout question de praticité, pour améliorer notre vie quotidienne. Ces applications seront très intéressantes pour optimiser au maximum le temps et l’énergie utilisée. La tendance est déjà en marche avec quelques applications simples, mais sera davantage connectée dans un futur proche.

La maison du futur : une maison intelligente

L’automatisation, c’est l’objectif que nous nous sommes fixé. Le développement de la domotique rend déjà nos habitations intelligentes et réactives. Elles le seront sans doute davantage dans le futur. L’intelligence artificielle actuelle permet déjà d’adapter le niveau de la chaudière en fonction de la température détectée. Une pratique plus ou moins adoptée dans la construction de maison neuve. Nous imaginons plus tard une application centrale capable de détecter nos humeurs pour changer la luminosité, pour mettre une musique douce après une longue journée au boulot. Il n’est pas à exclure que nous puissions avoir un médecin personnel à la maison pour nous conseiller, ou immédiatement prendre les mesures nécessaires. Une maison qui parle et qui interagit avec nous est en cours d’étude, une aubaine pour ceux et celles qui vivent seuls.

 

Une maison écologique en 2017

 

 

La maison du futur : une maison entièrement autonome

Cette révolution est déjà en marche. D’ici 15 ou 20 ans, nous aurons déjà épuisé toutes nos ressources fossiles. Le nucléaire n’est pas sûr de survivre, surtout que tous prennent conscience de l’intérêt de l’écologie sur notre subsistance. Le scénario le plus probable est la maison énergétiquement indépendante. Nous devrons voir fleurir sur tous les toits des panneaux photovoltaïques pour assumer l’autonomie de chaque foyer ou d’autres sources d’énergie renouvelable. De plus, cette pratique est bien encouragée par la baisse du prix des matériaux. Il devrait atteindre un niveau optimal pour pouvoir démocratiser les ressources renouvelables qui constituent encore un investissement considérable dans la construction de maison.

La maison du futur : une maison moins gourmande

C’est un fait auquel nous sommes tous confrontés dès à présent. Toute nouvelle construction obéit à des normes strictes de performance énergétique. Il faut absolument qu’un habitat consomme moins de 50KWh/m2/an selon la norme RT 2012. Si aujourd’hui les dispositifs sont encore incitatifs, demain, ils seront sans nul doute pénalisants. Les maisons devront respecter des critères très stricts surtout les maisons neuves à vendre.

La maison du futur : vers la maison commune ?

La tendance actuelle démontre que les habitations communes gagnent du terrain. Les habitations, bien qu’étant le rêve de beaucoup d’entre nous, tendent à être inaccessibles. Les prix d’une construction sont élevés, de l’ordre de 300000 ou 400 000 €. La situation géographique nous oblige également à ériger en hauteur pour rester au plus près du centre. C’est déjà le cas outre-Atlantique, dans la construction de maison à petit budget et d’infrastructure professionnelle, où le phénomène devrait s’intensifier en Europe, et partout ailleurs.

Au final, la maison du futur est la projection de ce que nous voyons déjà aujourd’hui. Mais chaque année, la révolution semble s’accélérer. Les habitations ne sont pas les seules concernées, les automobiles, les produits de consommation, devront également évoluer. Espérons juste que nous évoluerons plus en bien qu’en mal.

Laissez un commentaire